A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant et dans le cadre de la 5ème édition de son opération annuelle “Objectif Enfance”, le Groupe Enfance a organisé jeudi 19 novembre 2020 un webinaire autour de la problématique « 10 ans avant la fin des ODD, quelles politiques pour une mise en œuvre effective des droits de l’enfant à l’international ? ».

Réunissant plus de 130 participants, l’événement et a donné lieu à des interventions riches et diversifiées : jeunes engagés, représentants d’ONG françaises et européennes, Service Public Fédéral Belge des Affaires Etrangères, Commission Européenne et Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ont échangé autour des politiques de solidarité internationale mises en œuvre ou en construction et intégrant les droits de l’enfant.

Retrouver le programmes des interventions de la table ronde

Le Groupe Enfance a rappelé le lien intrinsèque qui existe entre l’atteinte des Objectifs du Développement durable et la réalisation des droits de l’enfant à travers une vidéo spécialement créée pour l’occasion :

Alors que la réalisation des droits de l’enfant est encore inachevée et que la crise du COVID19 met davantage en péril les plus fragilisés, Michelle Perrot, Directrice Plaidoyer et Engagement des Jeunes chez Plan International France et qui s’exprimait au nom du Groupe Enfance, a mis en avant le caractère essentiel d’une prise de conscience par tous les acteurs du développement de l’importance de l’approche fondée sur les droits de l’enfant, soulignant que la réalisation concrète, sur le terrain, des droits de l’enfant dépend de l’appropriation de cette approche. Elle a ainsi insisté sur le rôle essentiel de l’Etat français qui, en qualité de 5ème pourvoyeur mondial d’aide au développement, influe par son action internationale sur la vie d’un nombre conséquent de personnes, parmi lesquelles de nombreux enfants.

Dans la volonté de s’inspirer des acteurs européens, le Groupe Enfance a réuni Valérie Carlier, Représentante du Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce Extérieur et Coopération au développement de Belgique , Iris Abraham, Conseillère en communication et droits fondamentaux au cabinet de Dubravka Šuica, Vice-Présidente de la Commission européenne et Aagje K. Ieven Secrétaire Générale de Missing Children Europe et co-présidente du Groupe d’Action informel pour les Droits de l’Enfant (Children’s Rights Action Group).

Au niveau national, la Belgique a marqué sa préoccupation pour les droits de l’enfant à travers son inscription comme priorité dans sa politique de coopération. La discussion s’est ensuite orientée autour de la nouvelle Stratégie de l’UE en faveur des droits de l’enfant développée par la Commission Européenne et de la présentation des principes inscrits dans le Joint Position Paper du Children’s Rights Action Group (CRAG) qui devraient la guider. Les représentantes du niveau européen n’ont pas manqué d’insisté sur l’importance de placer la question climatique au centre des politiques tout comme les préoccupations et la participation des enfants dans les démocraties. « On doit leur donner le pouvoir pour prendre des décisions mais aussi en ce qui concerne le budget et les financements » a finalement déclaré Aagje Ieven – Secrétaire générale de Missing Children Europe, Co-présidence du Children’s Rights Action Group (CRAG).

Cette table ronde virtuelle a également permis à deux jeunes engagés de témoigner de leurs conditions de vie et la mise en œuvre de leurs droits. Jason, jeunes leader de Vision du Monde en République Démocratique du Congo, a conclu son intervention par un message fort appelant à l’action : « Nous grandissons dans des conditions qui sont compromettantes pour notre avenir. On se demande si un jour on aura des rêves qui seront réels ou qui seront réalisés. ».

Anne Charlotte Dommartin – Délégué aux relations avec la société civile et aux partenariats au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères – a conclu les interventions du webinaire en portant la parole du MEAE et de l’AFD : « L’intégration de l’approche basée sur les droits de l’enfant au sein du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères est […] un changement de paradigme dans la manière d’aborder le développement [et] un nouveau défi que le Ministère est prêt à relever, notamment grâce aux outils du Groupe Enfance ».

Revoir le webinaire :
  • Accueil & modération par Hervé Laud, Directeur Prospective et Plaidoyer chez SOS Villages d’Enfants France, ONG cheffe de file du Groupe Enfance
  • 7’10 : Introduction par Michelle Perrot, Directrice Plaidoyer et Engagement chez Plan International France, ONG membre du Groupe Enfance
  • 14’45 : Entretien avec Valérie Carlier, Représentante du Service Public Fédéral Belge des Affaires Etrangères, Commerce Extérieur et Coopération au développement
  • 21’25 : Intervention d’Iris Abraham, Conseillère en communication et droits fondamentaux au cabinet de Dubravka Šuica, Vice-présidente de la Commission Européenne
  • 33’17 : Intervention d’Aagje Ieven, Secrétaire générale de Missing Children Group, Co-présidente du Groupe d’Action informel pour les Droits de l’Enfant (Children’s Rights Action Group – CRAG)
  • 1’’01’50 : Témoignage vidéo de Jason, jeune leader Vision du Monde, République démocratique du Congo
  • 1’’05’50 : Présentation des recommandations du Groupe Enfance par Michelle Perrot, Directrice Plaidoyer et Engagement chez Plan International France, ONG membre du Groupe Enfance
  • 1’’13’33 : Intervention d’Anne-Charlotte Dommartin, Déléguée aux relations avec la société civile et aux partenariats, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • 1’’29’50 : Témoignage vidéo de Fatou, jeune activiste pour la protection des droits des enfants et des jeunes filles, Sénégal

X