Les droits de l’enfant entrent dans la nouvelle loi de solidarité internationale.